Récupération de points

Un stage de récupération de points est une formation agréée par le ministère de l’intérieur visant à sensibiliser les conducteurs à la sécurité routière et permettant de palier un retrait de points de permis.

Les stages de récupération de points, lorsqu’ils sont volontaires, permettent de récupérer jusqu’à 4 points sur le permis de conduire, sans pouvoir dépasser un total de 12 points. Avant de s’inscrire à un stage, il est important que le conducteur sache combien de points il a sur son permis car la formation n’est pas accessible en cas de solde nul.

Lorsque le stage est obligatoire, il n’est pas possible de récupérer des points à l’aide d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière, hormis pour les conducteurs en permis probatoire.

Stage volontaire de récupération de points

points permisUn conducteur peut volontairement s’inscrire à un stage de récupération de points via le portail national du permis à points. Cette formation lui permettra de récupérer jusqu’à 4 points si le précédent séminaire date d’au moins un an et un jour.

Déroulement d’un stage de récupération de points

Le déroulement du stage de récupération de points s’étend sur 2 jours consécutifs, soit 14 heures de formation. Il est important que le conducteur soit présent tout au long du séminaire pour recevoir le certificat de participation au stage de sensibilisation à la sécurité routière.

C’est ce document, remis à l’issue de la formation, qui lui permettra de récupérer jusqu’à 4 points sur son permis, dès le soir à minuit.

Le stage de récupération de points est le même pour tout conducteur, qu’il l’effectue volontairement ou de manière obligatoire. Il est animé par un psychologue ainsi qu’un formateur de moniteur d’auto-école diplômé du Brevet d’Aptitude à la Formation de Moniteurs (BAFM). Par ailleurs, le stage est agréé par le ministère de l’intérieur.

Le programme d’un stage de récupération de points est le suivant :

  • Tour de table de présentation des participants,
  • Présentation des chiffres de la sécurité routière,
  • Atelier d’étude de cas,
  • Etude d’une situation réelle,
  • Etc.

A l’issue de la formation, il n’y a pas de test concernant ce qui a été présenté durant les deux jours de séminaire. Seule la présence et la ponctualité compte pour valider le stage et récupérer des points de permis.

Stage en permis probatoire

Les jeunes conducteurs peuvent également assister à un stage en permis probatoire. Ces stages de récupération de points sont les mêmes que ceux des conducteurs confirmés et, qu’ils soient volontaires ou obligatoires (à réception de la lettre 48N), ils permettent à l’automobiliste de récupérer jusqu’à 4 points sur le permis de conduire.

Stage de récupération de points pas cher

Les prix des formations restent libres et dépendent des centres organisateurs, des dates ou encore du nombre de participants. Il n’est donc pas rare de trouver un stage de récupération de points pas cher jouxtant une formation plus onéreuse.

Les tarifs sont fixés par les centres organisateurs et fluctuent à la manière de ceux des billets d’avion par exemple. Lorsqu’un conducteur trouve un stage de récupération de points pas cher, mieux vaut donc s’y inscrire car son prix peut être modifié dans les heures qui suivent.

A retenir !

  • +4 points sur le permis.
  • 14h de formations.
  • 2 jours consécutifs.